TELLINES A L AÏL ET AU PERSIL

mardi 4 août 2009
par cuisinerdomicile
popularité : 6%

Ce petit coquillage bivalve de 2-3 centimètres maximum vit en bordure de mer, sous quelques centimètres de sable mouillé. on les récolte immergé jusqu’à la taille, avec un tellinier tire à reculons, quel que soit le temps, aux les premières vagues. Une courroie passée autour de la taille l’aide à tracter le tellinier., le manche permettant de régler la pénétration de l’engin dans le sable.


Pour 8 personnes

- 2 litres de tellines ( ou 2 kg)
- 0,100 kg de persil plat haché finement
- 0,050 kg d’aïl haché finement
- 0,050 kg d’oignons ciselé
- 0,050 l de vin blanc
- 0.100 l de crème fraiche


- dessabler les téllines (une nuit dans l’eau claire, en changeant tres souvent) faire rissoler l’oignon sa l’huile d’olive

- ajouter les téllines par petites quantité (pour les faire ouvrir, meme technique que pour les moules)
- ajouter le vin blanc
- faire ouvrir le restant des tellines (toujours par petite quantité) dans le jus rendu
- les réserver sur un plat
- ajouter l’aïl et le persil dans le jus, puis la crème, faire réduire
- napper les téllines.
- déguster toujours entre amis....................


En souvenir de mon père, grand pécheur de téllines devant l’éternel


Attention la pêche de ce coquillage est règlementé, mais .............. préservons nos traditions et faisons fi de cette interdiction, à condition, de ne pécher que nécessaire.....


Commentaires

Logo de batigro
vendredi 8 juin 2012 à 22h15, par  batigro

En accompagnement de pâtes longues (type spaghetti ou linguine), un concurrent plus que sérieux des fameux "spaghetti alle vongole" italiens !!! Un régal familial... L’ultime récompense d’une journée de labeur (labour ?) fouetté par les vagues de la méditerranée et brûlé par le soleil de camargue !!!

Logo de Didier
mercredi 25 novembre 2009 à 18h52, par  Didier

Un délice aux saveurs particulières et uniques...j’en salive....